DAX-a-pied

DAX-a-pied

les maires des années 1800

28-4-1800            Jean Baptiste de LARREY

1801                      LACOSTE BEYRIE  

6-6-1801              Jean Baptiste LASSALLE - teinturier

1-1-1807-1813   Jean Marie SIEST - Docteur en médecine

14-1-1813            François DARRIGAN - avocat

24-4-1815           SEPS - avoué

20-5-1815           LAFITTE  - pharmacien

18-7-1815           Charles de LONNE

1-5-1816             DESSARPS 

10-6-1816           Charles de POYUSAN démissionnaire  au 14 décembre 1818 - avocat 

14-12-1818 au 10-9-1830 – Pierre Firmin CAZENAVE (de) - source base léonore - ancien militaire

11-9-1830 à 8-3-1832 – Pierre Michel PLANTER - receveur de taille

9-3-1832             Charles de POYUSAN

24-7-1835 à 9-8-1839 - Jean CASTAGNET

10-8-1839           Charles de POYUSAN en remplacement de CASTAGNET démissionnaire - avocat

18-10-1843 à mai 1848 – Théodore DU POY

Mai 1848            Charles PARDEILHAN - avocat

18-9-1848 à juillet 1850 – Emile DARRACQ

07-1850               Paul SERRES

01-1852 à 11-1-1859 – Charles PARDEILHAN - avocat

12-1-1859 (ou 1858) 27-8-1868 – Augustin DARRICAU - avocat

07-1868               G. CAMPET et Hector SERRES (maire) - pharmacien

28-8-1868           Hector SERRES - pharmacien 

12-9-1870          Eugène GARDILANE, maire provisoire - banquier

23-2-1874          Henri Honoré CHALIER - capitaine gendarme

26-6-1876 à avril 1880 – Eugène GARDILANE, démissionnaire en février 1880 - banquier

12-4-1880          Gustave LOUSTALOT

21-2-1881 à fin avril 1887 – Hippolyte SINTAS - avocat

1°-5-1887 au 26-10-1894 -  Raphaël MILLIES-LACROIX (CF page Raphaël MILLIÈS-LACROIX) - négociant

27-10-1894 - 16-07-1908  - Théodore DENIS suite à la révocation de R. Milliès-Lacroix par le sous préfet des Landes  - né à Saint Paul les Dax le 14 mai 1858 - mort à Paris le 27 juin 1908 - Dans "mémoire des Landes", Bernadette Suau le présente : " 

"Fils d'un pharmacien, licencié en droit à Bordeaux en 1881, avocat à Dax, puis juge suppléant en août 1886. Républicain accusé de tiédeur par Ie directeur du Courrier de Dax, il se bat en duel à I'épée avec celui-ci Ie 22 février1887 dans I'lle des Faisans ; il fut blâmé pour ce duel par la Cour de cassation constituée en conseil supérieur de la magistrature.

Rédacteur du journal Le Dacquois, parlant Ie patois du Sud-Ouest, Denis fut élu député Ie 20 août 1893 par 7257 voix (5129 à Loustalot) comme« républicain »  II fit partie de la commission parlementaire chargée d'enquêter sur I'affaire de Panama. II fut rééelu sans difficulté en 1898, 1902 et 1906.

En 1898, soutenu par Ie maire de Dax, Milliès- Lacroix, Denis se présenta comme « républicain indépendant », en fait radical antisémite. II demandait la révision constitutionnelle, l'impôt global et progressif sur Ie revenu et Ie service militaire de deux ans. II prit la parole à la Chambre dans Ie groupe nationaliste de l'Action libérale sur la question des courses de taureaux et I'antisémitisme. Denis fut violemment anti-dreyfusard.

Maire de Dax en 1899, i1 s'occupa des travaux publics et de I'urbanisme.En 1905, il s'opposa à la loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat.

 recherches en cours sur les réalisations de Théodore Denis en tant que maire de Dax

Voir aussi la page "Raphaël Milliès-Lacroix" qui fut son ami d'enfance, puis son concurrent en politique.

 3-11-1895           Raphaël MILLIES-LACROIX qui refuse mais devant l'insistance du Conseil Municipal, il       accepte les fonctions de maire en novembre 1895

3-12-1899 jusqu'au 17 - 05 - 1908 - Théodore DENIS    (Théodore Denis décède durant son mandat)   - avocat    

 



05/12/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres