DAX-a-pied

DAX-a-pied

Centre Ville : Visite de la RUE NEUVE

Page en cours de construction

 

témoignage de Dufourcet-Taillebois-Camiade en 1890 dans "l'Aquitaine historique et monumentale" - bibliothèque de Borda

 

"La rue Neuve à Dax est l'une des 16 anciennes rues du XVIIIème siècle dans la ville entourée de murailles. Elle remplaçait, d'après la tradition, une rue entièrement brûlée et reconstruite à neuf. 

 Elle portait déjà ce nom en 1545. Elle est citée en 1551 et 1564.

En 1793, elle prend le nom de la rue de la Liberté et redevient rue Neuve après la révolution.

En 1818, il est proposé de l'appeler HAUBARDIN du nom du gouverneur de Dax  au 16° siècle qui mit la ville en état de défense. Elle est restée Rue Neuve jusqu'à aujourd'hui.

 Au n° 1, au coin de l'ancienne place Poyanne c'est la maison CRESTIN auparavant DELISSE qui s'appelait PARDEILHAN et avant PATARIN. Le 11 juin 1660, Monseigneur de Créquy fut logé dans cette maison qui contient un très beau spécimen d'escalier avec pendentifs (XVII) escalier de ce genre nombreux à Dax.

 Au n° 2, au coin de l'ancienne place Poyanne, c'est la maison de LABORDE D'ARBRUN auparavant maison FAUCHÉ qui date du XVII° siècle malgré les croisées à menaut. Les moulures et les cordons qui ornent sa façade et la balustrade qui surmonte le mur de clôture de la cour signent l'époque de sa construction. Elle est ornée d'une niche avec une statue de la vierge. Son escalier du XVII° siècle est très beau. 

Au n° 32, c'est la maison CAMPET où existait l'Hôtel des Balances depuis le Moyen Age jusqu'au XVII° siècle

Au n° 44,  c'est la maison LOUSTALOT, anciennement maison de la famille NOGUÉ 

 

 

QU'EN EST-IL DE CETTE RUE AUJOURD'HUI ? 

 

NB :  la numérotation des rues de Dax réservant quelques surprises, les maisons seront détaillées dans leur architecture et leurs couleurs et situées par rapport à leurs voisines portant des numéros plus précis

 

grateloup:neuve.jpg

 La rue Neuve, c'est une rue commerçante dans laquelle il faut, souvent,  regarder au-dessus des devantures des commerces pour découvrir des merveiles d'architecture.

Elle mesure 400 mètres depuis le Cours de Verdun jusqu'au Cours Galliéni. Elle comporte   72   numéros.

 

En partant du cours de Verdun,  à gauche

n° 1 -  C'est aujourd'hui une résidence de deux étages aménagée avec des combles en pièces à vivre. Entre les vitrines du magasin Lhomme, la porte d'entrée possède un très beau tympan et un encadrement en pierre. 

Les fenêtres des étages sont de dimensions différentes et la façade possède au premir étage un ouverture ronde avec décoration en fer forgé. 

Les recherche sont en cours pour visiter l'escalier intérieur et pour rencontrer quelques personnes connaissant l'histoire de cette maison dont il était dit (voir ci-dessus)  "Au n° 1, au coin de l'ancienne place Poyanne c'est la maison CRESTIN auparavant DELISSE qui s'appelait PARDEILHAN et avant PATARIN. Le 11 juin 1660, Monseigneur de Créquy fut logé dans cette maison qui contient un très beau spécimen d'escalier avec pendentifs (XVII) escalier de ce genre nombreux à Dax.

Pour les numéros  3 - 5 - 7 on peut se demander s'ils ne faisaient pas partie à l'origine du même bâtiment compte tenu de l'architecture des fenêtres arrondies à leur partie supérieure . Voir au n° 5, l'avancée vitrée et dans l'ensemble un "air" art décor. Un contact est recherché avec le propriétaire  pour en savoir plus sur cette maison

n° 9 -  Petit immeuble sur un étage, style maison, pris entre deux plus grands immeubles. Les décoration en pierre des fenêtres avec impostes et des deux portes ainsi et de la vitrine du magasin, signent une recherche architecturale. La frise sous le toit est aussi en pierre. Ces décorations en pierre tiennent une place importante dans cette maison, certains diront un peu trop importantes comme si on avait voulu "se montrer" ! Un contact est recherché avec le propriétaire  pour en savoir plus sur cette maison

Entre n° 9 et 11, n°        - un petit immeuble rénové de deux étages, avec 4 grandes fenêtres

Un contact est recherché avec le propriétaire pour connaître le n° de cette maison

 

...suite des numéros impairs en construction

 

En arrivant au n°  53 rue Neuve (coiffure Marie Christine) remonter la rue pour voir les numros pairs de la rue Neuve. 

n° 72 -  Il s'agit de la banque Courtois située dans un grand bâtiment portant à son fronton "BANQUE REGIONALE DES LANDES, avec une architecture recherchée (chainage d'angle et entourage de fenêtres en pierre avec corbeaux. faisant décoration sur les fenêtres et sous le toit. )

 

….

n°  44 - c'est un immeuble magnifiquement rénové qui sur trois étages est organisé en galerie d'art contemporain sur 450 m2 (voir http://www.dom-art.fr)

 En 1890, Mr Dufourcet parlait déjà de cet immeuble qui avait son histoire : "Au n° 44,  c'est la maison LOUSTALOT, anciennement maison de la famille NOGUÉ "

C'est surtout une maison accolée aux remparts de Dax dont un vestige existe encore dans la cour de l'immeuble. 

Il est intéressant de lire ce que disait le journal Sud Ouest le 26-9-2012, lors de l'inauguration de cette galerie : 

 

"Martine et Louis Cambriel n'ont fait ni vernissage, ni inauguration et encore moins de publicité. La galerie Dom-Art a ouvert ses belles portes en toute discrétion le 15 juillet. Et sans invitation express, ils sont plutôt nombreux à les pousser, à la surprise des maîtres des lieux. « On ne s'y attendait pas. Les gens viennent et reviennent même s'ils n'achètent pas ... Dans la société actuelle, avec la crise et les difficultés que nous traversons, les informations souvent sombres qui nous submergent, il y a un besoin d'art, analyse Louis Cambriel, qui a enlevé pour l'occasion sa robe d'avocat dacquois. Cela permet de prendre une respiration, de voir autre chose. » si les visiteurs poussent et repoussent la porte, c'est aussi que le couple a fait de cet immeuble qui lui appartient depuis les années 1970 un véritable écrin, où chaque détail de la décoration a été pensé et fignolé. Les propriétaires habitent le troisième et le quatrième étages et ont décidé de consacrer le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux à la galerie. D'où son nom « Dom-Art » de « domus », la maison en latin, qui est aussi celui de la société créée pour l'occasion, Domus Artes. Sept ans de travaux auront été nécessaires pour rénover l'immeuble adossé aux fondations gallo-romaines. 

Entre les salles d'exposition, les propriétaires ont aussi aménagé de somptueuses chambres avec l'idée d'y accueillir les artistes de passage, mais aussi les amateurs d'art qui auraient envie de s'imprégner un peu plus de l'ambiance de cette maison particulière.

L'investissement pour un tel projet ? La question restera sans réponse… Mais... reste le plaisir des yeux et la passion de Martine et Louis Cambriel qui savent expliquer les techniques et parler des artistes exposés. « Pour moi, l'art est la quintessence de la création humaine, résume Louis Cambriel. Ce qui différencie l'homme de l'animal, c'est l'intelligence, mais l'art est une identité universelle qui passe au-dessus de tout, les races, les religions… » Dom-Art en est une nouvelle adresse."

Ne pas manquer de s'arrêter à cette adresse. Un plaisir pour les yeux et pour le coeur,  une richesse pour la culture. 

 Un contact est recherché avec le propriétaire  pour avoir son témoignage sur cette maison

 

 dom-art.jpg

 

 

n° 32 - Selon Mr Dufourcet en 1890, "c'est la maison CAMPET où existait l'Hôtel des Balances depuis le Moyen Age jusqu'au XVII° siècle"

 

 n° 2 -  Selon Mr Dufourcet en 1890," au coin de l'ancienne pla ce Poyanne, c'est la maison de LABORDE D'ARBRUN auparavant maison FAUCHÉ qui date du XVII° siècle malgré les croisées à menaut. Les moulures et les cordons qui ornent sa façade et la balustrade qui surmonte le mur de clôture de la cour signent l'époque de sa construction. Elle est ornée d'une niche avec une statue de la vierge. Son escalier du XVII° siècle est très beau. "

 



19/04/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres